Devenez partenaire en associant votre marque à DRAWING NOW Art Fair

Nous créons avec vous un partenariat sur-mesure en fonction de vos objectifs de communication permettant :

  • l’association de votre marque à l’un des événements de référence de l’art contemporain en France et en Europe, et de l’événement de référence en Europe pour le dessin contemporain.
  • la mise en avant de votre marque et de sa signature auprès d’une cible très large d’amateurs d’art contemporain et de culture au sens large (publicité dans les mensuels, les news, la presse quotidienne, la radio), voire sur toute l’année dans le cadre du site Internet www.drawingnowartfair.com, véritable portail dédié au dessin contemporain.

L’événement de référence en Europe pour le dessin contemporain

  •  20 000 visiteurs en 6 jours (dont 4 500 VIP)
  • Le Carreau du Temple : le nouveau lieu emblématique au coeur de Paris et du Marais
  •  Plus de 600 journalistes accrédités
  • Un plan média d’envergure
  • La presse enthousiaste se fait l’écho de l’événement avant, pendant et après le salon

Le Quotidien de l’art, Rafael Pic

« Drawing Now permet de marier découvertes et valeurs sûres. »

Rafael Pic, Réinventer le dessin au XXie siècle, Le Quotidien de l’art, 21 mars 2018

Le journal des arts, Stéphane Renault

« Fidèle à sa ligne et sa réputation, le Salon continue de privilégier la représentation du médium dans toute sa diversité, sur les cinquante dernières années, de l’approche la plus classique à la plus novatrice. »

Stéphane Renault, DRAWING NOW, le dessin contemporain sous tous ses traits, Le journal des arts,du 16 au 29 mars 2018

Le Monde, Emmanuelle Lequeux

« C’est l’occasion de faire le plein en merveilles, pour les musées et les experts, mais aussi pour ceux qui seraient tentés par l’aventure de la collection. »

« Cependant, là où Drawing Now excelle vraiment, c’est dans les découvertes d’artistes émergents…/… si l’on chérit particulièrement ce médium, c’est aussi parce qu’il permet de prendre, en temps réel, le pouls de nos sociétés. »

Emmanuelle Lequeux, De beaux coups de crayon, Le Monde, 24 mars 2018

Le Quotidien de l’art, Armelle Malvoisin

« Le salon Drawing Now avait promis une douzième édition riche de découvertes : il n’a pas déçu. »

Armelle Malvoisin, Des ventes décisives dès la première heure, Le Quotidien de l’art, 26 mars 1018

Le Journal des arts, Cédric Aurelle

« …le dessin est parvenu au fil des dernières décennies à conquérir une place de choix dans l’art contemporain en créant son propre marché. »

Cédric Aurelle, Le dessin contemporain, du mépris à la reconnaissance, Le journal des arts,du 16 au 29 mars 2018

Avant 2018, un succès déjà bien établi…

Henri-François Debailleux, Le Journal des Arts

« On relève ensuite sur Drawing Now une très grande diversité de générations, techniques, formes et tendances (de l’art brut chez Christian Berst à cette carriole-ambulance étonnante du collectif anglais Le Gun montrée par Suzanne Tarasieve) …/… enfin, on y ressent ce plaisir de la surprise …/… De bonne qualité, l’ensemble a trouvé un écho très positif auprès d’un public nombreux (20 070 visiteurs, soit 10 % de plus qu’en 2013) et, en outre, acquéreur. La majorité des participants étaient en effet très satisfaits de leur salon, d’autant que ce nouveau lieu est plaisant à vivre »

Philippe Dagen, Le monde

« Cette édition, la huitième, forte de 87 galeries dont la moitié d’étrangères, est l’une des meilleures de ce Salon du dessin contemporain. Elle le doit [] aussi à la situation actuelle du dessin, notion prise ici au sens large de création principalement graphique et plutôt de petit ou moyen format : des travaux qui relèvent souvent de l’intime ou de l’expérimental, qui se jouent des catégories et des modes. Au sentiment d’une plus grande proximité entre regardeurs et créateurs s’ajoute l’intérêt de découvrir des artistes peu connus et la part méconnue d’artistes établis » 

Roxana Azimi, Le Quotidien de l’art

« Un salon d’amateurs curieux »

Connaissance des arts

«  Avec ses vingt-mille visiteurs, la foire a réussi à attirer autant ceux qui briguent les signatures de l’art contemporain que les collectionneurs débutants, également grâce à la pédagogie des exposants et à la forte présence des artistes »

Valérie Sasportas, Le Figaro

« Dimanche 30 mars, le bilan dépasse les espérances, plus de 20.000 visiteurs, dont des nombreux étrangers, Italiens, Néerlandais. Et des records de ventes de dessins acquis pour de 1.500 à 30.000 euros …/… L’art à maturité était au Carreau du Temple grouillant de visiteurs. Des amateurs acheteurs. »

Etienne Dumont, bilan.ch

« Du dessin actuel. On sait que le genre connaît parmi les jeunes créateurs une renaissance aussi intense qu’inattendue. Pendant longtemps, après Mai 68, certaines écoles d’art ont défendu à leurs élèves de tenir un pinceau ou un crayon. Trop réactionnaire! Le pendule se devait de repartir dans l’autre sens. Pour nombre de jeunes, les installations ou la vidéo semblent aujourd’hui des trucs de vieux. Il y a un retour au métier. Au travail. A la lenteur. »

Tom Laurent, (art absolument)

« Le Salon propose, outre la qualité des œuvres présentées par chaque galeriste, un programme culturel dont l’un des temps forts est une exposition »

B. P., Télérama Sortir

«  bien arrimé dans le paysage, reconnu comme un des temps forts artistiques de l’année »

Paris Capitale

« L’équipe gagnante [a] su imposer à Paris la seule foire d’art contemporain consacrée uniquement au dessin. Et c’est un pur régal ! »

Dessine-moi une collection - Arts Magazine, avril 2013

« À l’heure où le marché de l’art ne jure que par Londres ou New York, Paris devient le temps d’une semaine la capitale artistique mondiale grâce à la folie du dessin. »

Têtes coupées et terreurs de papier, par Philippe Dagen - Le Monde, 13 avril 2013

« Voici l’attractif et intéressant Drawing Now pour sa septième édition …/… II y a donc, principalement, des dessins, mais aussi des collages, des estampes, des techniques mixtes. Crayon, aquarelle, gouache, encre, pastel servent séparément ou ensemble. La variété des matériaux et des techniques est donc grande, comme celle des styles. Drawing Now a une autre spécificité. Ne s’y rencontrent, à de rares exceptions près, que des œuvres d’artistes vivants et, pour beaucoup, d’artistes jeunes. Ce point est d’autant moins secondaire que l’on observe, depuis une décennie, que les nouvelles générations de créateurs travaillent très volontiers sur papier. On s’y attend de la part des peintres, mais cela se vérifie aussi de la part de ceux qui pratiquent l’installation, la sculpture et même, parfois, la vidéo. Il n’est donc pas utopique d’espérer observer ici les signes annonciateurs d’une tendance ou d’un engouement du moment. »

Le dessin, absolument tendance, par Dominique Legrand - Le Soir, quotidien belge, 10 avril 2013

« C’est un des atouts de Drawing Now, un salon exclusivement consacré au dessin contemporain : mettre sur le marché des œuvres de qualité́ à des prix extrêmement variés …/… Cette montée en force du dessin sur le marché de l’art contemporain pourrait bien reposer sur sa capacité à saisir les forces, les tempos et les devenirs du monde. »

Le dessin superstar à Drawing Now, par Roger Pierre Turine - Lalibre, quotidien belge, 5 avril 2013

« Les organisateurs, Christine Phal, sa présidente, en tête, ont décidé d’innover encore, ce qui place Drawing Now ou Salon du Dessin contemporain dans une logique dynamique et donc d’avenir. »

Drawing now Paris : le dessin au présent ! - Paris capitale, mensuel, mars 2013

« Un pari réussi pour l’équipe dirigée par Christine Phal qui a défendu ce projet. A sa création, il paraissait utopique à beaucoup. Maintenant, il a acquis le statut de grande foire incontournable. L’incroyable variété des dessins présentés rend cette visite indispensable, même aux débutants. »

Démarrage positif sur DRAWING NOW, par Roxana Azimi - Le Quotidien de l’art, 11avril 2013

« Si les frimas économiques gèlent le porte-monnaie des collectionneurs français, le dessin reste l’un des rares médiums à ne pas les effaroucher. »

Drawing Now, le rendez-vous du dessin contemporain - Connaissance des Arts, avril 2013

« …un bel équilibre entre innovation et maturité …/… Une fois de plus, Drawing Now permet de vraies et belles découvertes. »

La recette à succès de Drawing Now, par Eléonore Thery - Le Journal des Arts 29 mars / 11 avril 2013

« Cette année, l’internationalisation de la foire est particulièrement marquée « Présenter des galeries et des artistes internationaux est pour nous la priorité de cette année », explique la présidente du salon. De fait, 30 % des exposants du secteur Référence sont étrangers, et 50 % pour l’espace Emergence. »

Drawing Now, l’âge de (dé)raison, par Vincent Delaury - L’Oeil, avril 2013

« Devenu un rendez-vous incontournable de l’agenda de l’art actuel, Drawing Now, le Salon du dessin contemporain …/… connaît sa 7e édition cette année et, donc, l’âge de raison. Mais cette maturité acquise n’empêche point, comme le note sa directrice Christine Phal, le « petit grain de déraison afin de réserver encore des surprises ! »

Vos contacts

Emilie Emond

Directrice de la communication
Tel : + 33 1 45 38 51 15
Email : emilie.emond@drawingnowparis.com

SOUTENEZ L’ART CONTEMPORAIN EN FRANCE : DEVENEZ PARTENAIRES OU MÉCÈNES

S’engager pour l’art et offrir de multiples avantages à vos équipes, à vos clients et à vos partenaires.

PARTENAIRE

Vous avez la possibilité de contribuer à donner une plus grande visibilité au dessin contemporain et aux artistes qui l’ont choisi comme moyen d’expression, en soutenant la création actuelle.
Associez-vous à nos valeurs d’exception, de créativité et de qualité. 

Soirées exclusives, petits déjeuners, visites privées, espaces d’expression, privatisation… Nous créons avec vous une collaboration sur-mesure, soit en prestation événementielle soit dans le cadre d’un partenariat premium.

MÉCÈNE

Le Fonds pour le dessin contemporain est l’outil financier destiné à favoriser le développement et le rayonnement du dessin contemporain et des œuvres graphiques tant en France qu’à l’étranger.  

Grâce au Fonds, votre contribution est déductible de l’impôt sur les sociétés et vous permet également de bénéficier de contreparties en communication et relations publiques à hauteur de 25% du montant de votre don.

Coût réel du mécénat : 15% du don 
60% de réduction fiscale + 25% de contreparties = un avantage global de 85% du montant de votre don. 

Quelques idées
  • Sponsoriser un secteur
  • Organiser des visites privilégiées
  • Insertion publicitaire dans le catalogue
  • Accompagner la remise du Prix DRAWING NOW
  • Soutenir le programme de talks et de rencontres
  • Permettre chaque année un programme d’exposition riche et varié, au coeur de la foire
Notre avantage, clef de notre succès ?
3 leviers dédiés au dessin contemporain.
Grâce à la Drawing Society, notre action pour le dessin contemporain s’est renforcée : en plus d’une foire phare dans le paysage de l’art contemporain, nous avons un hotel 4 étoiles et un centre d’art au coeur de Paris : 17 rue de Richelieu (M° Palais royal – musée du Louvre)

Partenaire officiel