The White House Gallery

Groot Park 2, Leuven

+32 (0)475 235 483

Insight

Dans l’œuvre de Stefan Serneels (°1968, Wilrijk (BE), vit et travaille à Aarschot (BE)), le carnet de croquis reste extrêmement important. L’artiste transforme ses sources (photos de tournages, vieux clichés) en collages de scènes intimes de tous les jours devant lesquels le spectateur ressent une tension psychologique palpable. Ces esquisses seront montrées sur petit écran, se fondant lentement les unes dans les autres. De plus, nous présentons également des dessins remarquables à l’encre et au crayon tirés d’une série où le « suspense » reste le plan directeur. L’on voit que certains éléments reviennent systématiquement et que certaines perspectives, escaliers, et d’autres objets et intérieurs bourgeois se répètent dans des œuvres très diverses.

Le travail de Caroline Coolen (°1975, Neerpelt (BE), vit et travaille à Saint-Trond (BE)) est évoqué au travers un grand dessin, plus spécifiquement une gravure sur bois sur papier. Le spectateur parcourt l’œuvre de l’artiste comme s’il se promenait dans une forêt peuplée de nombreuses espèces. Par le biais d’un processus de déformation et d’agrandissement, chiens, arbres et voyages acquièrent une beauté hallucinatoire. La force des dessins de Caroline Coolen ne réside pas exclusivement dans ses thèmes singuliers ou désarmants, mais se traduit au travers pléthore de formes expressionnistes, burlesques et colorées.

Artistes

Caroline Coolen

Caroline Coolen, Scapegoat, 2019, Woodcut on paper, 230 x 363 cm, Caroline Coolen (4)
Caroline Coolen, Thistlebud, 2014, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 370 x 240 cm, Caroline Coolen (5)
Caroline Coolen, Moonman, 2013, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 370 x 240 cm, Caroline Coolen (3)
Caroline Coolen, Les bétes noires, 2010, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 300 x 240 cm, Caroline Coolen (2)
Caroline Coolen, Scapegoat, 2019, Woodcut on paper, 230 x 363 cm, Caroline Coolen (4) Caroline Coolen, Thistlebud, 2014, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 370 x 240 cm, Caroline Coolen (5) Caroline Coolen, Moonman, 2013, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 370 x 240 cm, Caroline Coolen (3) Caroline Coolen, Les bétes noires, 2010, Charcoal - woodcut - acrylic on paper, 300 x 240 cm, Caroline Coolen (2)

Stefan Serneels

Stefan Serneels, The lasting place, 2019, 153 x 153 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels-site
Stefan Serneels, The hall, 2014, 55 x 75 cm, East-indian ink and collage on paper, Stefan Serneels (2)
Stefan Serneels, Sketchbook # 47, 2019, 21 x 26 cm, Pencil-collage on paper, Stefan Serneels (4)
Stefan Serneels, The lasting years, 2019, 153 x 153 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels (1)
Stefan Serneels, De nis, 2019, 75 x 104 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels (5)
Stefan Serneels, Verdacht licht II, 2017, 105 x 168 cm, Washed indian ink & collage on paper - marouflage on canvas, Stefan Serneels (3)
Stefan Serneels, The lasting place, 2019, 153 x 153 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels-site Stefan Serneels, The hall, 2014, 55 x 75 cm, East-indian ink and collage on paper, Stefan Serneels (2) Stefan Serneels, Sketchbook # 47, 2019, 21 x 26 cm, Pencil-collage on paper, Stefan Serneels (4) Stefan Serneels, The lasting years, 2019, 153 x 153 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels (1) Stefan Serneels, De nis, 2019, 75 x 104 cm, Lavis on wood, Stefan Serneels (5) Stefan Serneels, Verdacht licht II, 2017, 105 x 168 cm, Washed indian ink & collage on paper - marouflage on canvas, Stefan Serneels (3)