DRAWING NOW ART FAIR
CARREAU DU TEMPLE
23/03/2023
COOLHUNTPARIS

Le Salon

Drawing Now Art Fair est la première foire d’art contemporain exclusivement dédiée au dessin en Europe, créée en 2007.

À l’occasion de sa 17e édition, Drawing Now Art Fair reviendra au Carreau du Temple dans le 3e arrondissement à Paris.

Retrouvez-nous du jeudi 21 au dimanche 24 mars 2024 pour découvrir les galeries et les artistes de cette édition !

Une sélection de galeries internationales présenteront leur sélection d’œuvres autour du dessin contemporain de ces 50 dernières années. Les deux secteurs, Insight et Process, permettront une fois encore de montrer le versant le plus contemporain du dessin.

Les secteurs

GÉNÉRAL

© Grégoire Avenel / Agence Coolhuntparis

Situé au rez-de-chaussée, cet espace accueille les galeries qui présentent un artiste en focus sur au moins 30% de la surface totale de leur stand.

INSIGHT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Situé au niveau -1, ce secteur accueille des propositions d’un ou deux artistes français ou internationaux dans un contexte favorisant l’immersion dans l’univers artistique.

PROCESS

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Situé au niveau -1, ce secteur accueille des projets qui associent le dessin à des médiums divers comme la photographie ou l’animation ; ou bien à des disciplines comme l’architecture, la pédagogie ou encore l’histoire, bref un lieu où le dessin teste ses limites.

FLASHBACK

Capture d’écran 2023-07-12 à 11.47.59

Situé au rez-de-chaussée, au centre du secteur général, cet espace accueille les galeries qui présentent un solo show d’un•e artiste ayant produit des œuvres entre 1913 (date d’invention du ready-made) et 1960.

Le catalogue

Capture d’écran 2023-04-05 à 13.21.51

Découvrez le dernier catalogue de Drawing Now Art Fair, celui de la 16e édition.
Disponible uniquement en ligne.

Témoignages

Pour notre première participation à Drawing Now, nous avons été comblés. Malgré la grève, le public, essentiellement français, est venu nombreux. Notre présentation consacrée à Daniel Dezeuze a remporté un grand succès avec une dizaine de dessins vendus (2000 - 8 000 EUR). Nous avons également vendu toutes les nouvelles aquarelles « connected to the Universe » de la japonaise Chiharu Shiota (8000 - 10 000 EUR), deux nouvelles gouaches de Gérard Garouste (20 000 EUR) ainsi que les dessins d’Abdelkader Benchamma (3000 - 15000 EUR) et d’Oda Jaune (4000-8000 EUR). 

Anne-Claudie Coric, TEMPLON

Nous sommes très heureux d’avoir participé pour la première fois à Drawing Now. Les oeuvres de Tudi Deligne et de Léonard Combier ont beaucoup attiré l’attention et trouvé d’heureux acquéreurs. Nous avons rencontré un public très spécifique que nous n’avons pas forcément l’habitude de voir dans des foires plus généralistes et cela a donné lieu à des échanges tres intéressants. 

Lara Sedbon, By Lara Sedbon

La galerie participe à Drawing Now depuis sa création et 2023 est l’une de nos meilleures éditions en terme de ventes et de prises de contacts. Nous avons revu nos fidèles collectionneurs et vendu à de nouveaux, tant des oeuvres d’artistes contemporains que des oeuvres plus historiques tels Jean Degottex ou Claude Viallat. Cela conforte l’économie de la galerie dans ce contexte sociétal perturbé. 

Émilie Ovaere-Corthay, Galerie Jean Fournier

L’affluence d’un public nombreux, signe de l’intérêt pour la richesse du dessin contemporain dans ses diverses formes et médiums. Suzanne Husky, lauréate du prix Drawing Now 2023 a capté l’attention des visiteurs qui ont ainsi pu se plonger dans ce travail polymorphe aux sonorités politiques et écologiques. Ce salon par l’accueil que les visiteurs nous ont réservé aura été un succès. 

Alain Gutharc, Galerie Alain Gutharc

L’édition 2023 du salon Drawing Now fut pour nous un grand succès ; l’ambiance y est chaleureuse et les amateurs étaient présents. Après quatre mois passés sans sortir de l’atelier, Katarzyna Wiesiolek était heureuse de voir son travail couronné d’un tel succès. Le public lui a témoigné son enthousiasme et une grande ferveur. L’audience que reçoit son travail est grandissante. Willys Kézi et Thierry Costesèque ont convaincu de nouveaux amateurs ils sont, je crois, satisfaits de leur présence. Compte tenu du contexte, nous pouvons nous avancer et dire que le millésime 2023 de cette manifestation est pour nous exceptionnel. 

Éric Dupont, Galerie Éric Dupont

Le plus poétique des Salons : la poésie du dessin est sans limite. 

Barbara Polla, Analix Forever

Merci pour cette fabuleuse foire. Beaucoup de collectionneurs avisés et passionnés. Très grand enthousiasme autour des oeuvres de William Wright de la part de ses collectionneurs et de nouveaux, avec des ventes à des collectionneurs français, anglais, portugais, suisse, américain et libanais. 

Ariane Chauffert-Yvart, Galerie Ariane C-Y

Malgré une année teintée de manifestations dans le quartier, nous avons vécu une très belle édition cette année. Le public a été au rendez-vous et les retours sur le travail de Thomas Henriot sont dithyrambiques. Cette année encore la foire prouve la vrai valeur du dessin dans le coeur des collectionneurs. 

Romain Houg, Galerie Houg

Cette édition de DRAWING NOW ART FAIR fût pour nous un grand succès. Nous nous réjouissons de l’accueil fait aux dessins de Marine WALLON : une reconnaissance artistique et un engagement des collectionneurs par des acquisitions. Tous les artistes représentés par la galerie ont suscité un intérêt concrétisé par des ventes. Nous aimons la qualité artistique du Salon, ses collectionneurs avertis et curieux. 

Pascal Marius, Galerie Catherine Issert

Galerie Maurits van de Laar participated for the 12th time in Drawing Now. This edition was succesful with a good reception in the press and by the public of Susanna Inglada’s collaged drawings, presented as our focus artist. Her central piece The Fit was sold to a private collection in Lille, further sales of her work and Martin Assig were realized to Parisian collectors. 

Maurits van de Laar

Très heureux de cette édition 2023. Tous les artistes étaient heureux de la présentation, des contacts et des ventes. Des nouveaux collectionneurs ont rejoint la galerie accompagnés du fidèle public. Des institutions ont validé des expositions à venir pour nos artistes qui ont été présents sur le stand pendant la semaine. La qualité du public a été assez constant tout au long de la semaine (même si le jeudi était très calme à cause des grèves). 

Florent Maubert, Galerie Maubert

Nous sommes très satisfaits de la foire. Dès le premier jour, nous avons réalisé de nombreuses ventes. Des collectionneurs qui n’ont pas pu se déplacer à cause des grèves, ont fait des achats au téléphone. Nous avions choisi de présenter le travail de Marie Claire Mitou à Drawing Now, afin de faire découvrir son travail à un plus large public et particulièrement auprès des institutions. Celles ci ont été très présentes et ont très bien accueilli son travail. Cette reconnaissance du travail est très importante pour nous. Drawing est le premier événement d’une riche programmation cette année pour le travail de MC Mitout. 

Claire Gastaud, Galerie Claire Gastaud

Une très belle édition cette année, nous avons remarqué une hausse de la fréquentation et des collectionneurs très actifs. Belle présence institutionnelle, nous avons notamment eu le plaisir de vendre trois oeuvres de Justin Weiler au Frac Picardie. Nous finissons sur un stand sold out avec 21 oeuvres acquises par de très belles collections particulières. 

Romain Degoul, PARIS-B

Encore une très belle édition cette année, avec une sélection d’artistes et de galeries qui montraient un large éventail des pratiques du dessin contemporain. Les collectionneurs et les institutions étaient aussi au rendez-vous malgré les événements à Paris. La galerie a réalisé de nombreuses ventes, tout particulièrement le jour du vernissage. Drawing Now est un incontournable au printemps ! 

Alexis Rastel, Archiraar Gallery

Une 1ère édition très stimulante auprès de nouveaux collectionneurs pour Corinne Mercadier, artiste historique en photographie, mais dont le travail en dessin est une vraie découverte. 

Valérie Cazin, Galerie Binome

Très belle édition ! De fidèles collectionneurs mais aussi plusieurs ventes à de nouveaux acheteurs. Drawing now continue d’élargir son audience qui permet des acquisitions coups de coeur et de nouvelles rencontres prometteuses. 

Marion Papillon, Galerie Papillon

La Presse

"Participer à Drawing Now depuis dix ans va de soi : c’est la meilleure foire de dessin contemporain d’Europe. Ainsi, les amateurs de dessins, qui sont fétichistes du papier, nous découvrent à Paris et viennent ensuite nous explorer à Bruxelles." Galerie DYS

L’ÉCHO BELGIQUE, 21 mars 2023

Le dessin, un art qui fait recette à Paris

En France, selon une étude d’Artprice, le produit des ventes de dessins a été multiplié par quatre entre 2000 et 2022, alors que le nombre de lots vendus a seulement doublé, comme ailleurs dans le monde.

Aujourd’hui, les artistes dessinent à la limaille de fer, à la cendre, à l’encre de tatouage ou même avec du son, en transcrivant ses vibrations. Et leurs supports vont du bois à la pierre et au mur, en passant par des projections dans l’espace.

LA CROIX, 23 MARS 2023

Même foule dense, plus jeune, certes, le lendemain, pour [le vernissage] de la 16e édition de Drawing Now Art Fair exclusivement réservée au XXI siècle, au Carreau du Temple.

LE FIGARO, 24 MARS 2023

Longtemps, il n’était question que du Salon du dessin […]. Et puis Drawing Now est arrivé, d’abord comme une petite niche sympathique, aux petits prix et aux noms tout frais. Puis aujourd’hui comme le passage obligé des amateurs de dessins et d’art contemporains. Ils y viennent tous, d’Olivier Kaeppelin, ancien directeur de la Fondation Maeght, à Antoine de Galbert, défricheur de la première heure qui arpente les dernières heures de montage au Carreau du Temple avec sa moue légendaire.

LE FIGARO, 24 MARS 2023

Drawing Now, de Deuzeuze à Dupin

Malgré une journée de grève et les poubelles en feu, les sourires étaient au rendez-vous dans les allées de Drawing Now qui déclare 18 000 visiteurs pour cette 16e édition, retrouvant presque sa fréquentation d’avant-Covid, aidée par ses dates printanières habituelles et bénéficiant du passage de la ministre de la Culture Rima Abdul Malak.

LE QUOTIDIEN DE L’ART, 29 MARS 2023

Une 16e édition au féminin

Elles dessinent, tracent et cousent des lignes, et vont jusqu’à les performer. Elles, ce sont les femmes à l’honneur au salon du dessin contemporain qui retrace l’histoire du médium, des pionnières aux jeunes pépites. 

LE QUOTIDIEN DE L’ART, 25 MARS 2023

Drawing Now aussi met en avant plusieurs créateurs qui renouvellent le genre des arts graphiques : en un geste d’une violente beauté, Stéphane Thidet écrase des fleurs au marteau sur du papier, l’artiste japonais Keita Mori « dessine » sans crayon, traçant des lignes avec du fil de soir ou de coton qu’il fixe avec un pistolet à colle sur papier, sur toile ou directement sur les murs. 

INVESTIR LE JOURNAL DES FINANCES, 25 MARS 2023

Drawing Now Art Fair, un bilan positif

Le retour au calendrier habituel de Drawing Now Art Fair, le Salon du dessin contemporain, a porté ses fruits, cette 16e édition se soldant par un bilan très positif. La création contemporaine s’est imposée sans difficulté dans cette Semaine du dessin à Paris, confirmant son rôle majeur dans le marché de l’art aujourd’hui. Avec près de 18 000 visiteurs, Drawing Now Art Fair revient à une fréquentation semblable à celle de 2019, tout en accueillant une nouvelle génération de collectionneurs : plusieurs galeries, dont certaines ont vu partir l’intégralité de leurs œuvres, se réjouissent d’avoir placé des pièces dans de nouvelles collections. Pour sa première participation, la galerie Templon présentait Daniel Dezeuze, dont une dizaine de dessins ont été vendus entre 2 000 et 8 000€. Même succès sur ce stand pour la japonaise Chiharu Shiota dont l’ensemble des nouvelles aquarelles « Connected to the Universe » ont trouvé preneur, de 8 000 à 10 000 €. Templon cédait encore deux gouaches de Gérard Garouste (20000 €) et des dessins d’Abdelkader Benchamma (3 000 à 15 000 €) ou encore d’Oda Jaune (4 000 à 8 000€).   

LA GAZETTE DROUOT, 31 MARS 2023

Drawing Now, un succès malgré le contexte

Si les perturbations liées aux mouvements sociaux ont découragé une partie des visiteurs, les collectionneurs fidèles étaient au rendez-vous. 

LE JOURNAL DES ARTS, 31 MARS 2023

Ce sera, enfin, l’occasion de constater le rôle toujours grandissant occupé par la bande dessinée, qui sort des bibliothèques et des librairies pour prendre possession des musées et des galeries

LE POINT, 23 MARS 2023

Un lien entre féminisme et dessin. 

MADAME FIGARO, 17 MARS 2023

Des galeries Lelong et Templon aux jeunes enseignes telles qu’Espace à vendre (Nice), Modulab (Metz), en passant par les galeries Semiose, Fournier, Tarasiève ou Gutharc, le programme est dense. 

TÉLÉRAMA, 22 MARS 2023

Le dessin permet un dialogue privilégié et direct : c’est sa force et celle de Drawing Now, qui attire des collectionneurs mais aussi des curateurs et des directeurs d’institutions, notamment là où il y a une attention particulière aux œuvres sur papier, en Allemagne, en Italie ou en Suisse. 

ART ABSOLUMENT, 17 MARS 2023